Orientations artistiques


APPOLOSS – LIVE BAND

Ce projet s’articule autour de plusieurs choix et orientations artistiques qui lui donne une personnalité forte, identifiable et novatrice :

• – Créer une synergie album/scène dans sa dimension multiculturelle et à vocation internationale, au-delà des frontières, des styles et des cultures.

• – La réunion d’artistes de qualités qui ont chacun de leurs côtés une expérience dans leur domaine et tous animés d’une philosophie d’ouverture, d’expérimentation et d’échanges créatifs : – Le Mélange d’instruments traditionnels et contemporains

– Un traitement original des sonorités et des instruments, autant respectueux de leur histoire que révolutionnaire dans leurs rencontres et leurs croisements pour les placer dans une logique de pensée différente, dans un esprit de décloisonnement (Balafon, kora, clubbing, cornemuse, clarinette, flûte, arc musical…)

– ( 3 éléments qui seront consacrés sur l’album « Rencontre Inattendue ) :

BARJENVOL –

Est un clin d’oeil à Ave Maria de Jean-Sébastien Bach, en version Afro Groove.

DANS LE DOS

C’est un coup violent, une humiliation que l’on assimile à la trahison.

Lié à la vie sociale et à la politique traditionnelle, ce single est la rencontre de deux genres musicaux de l’Afrique de l’ouest, défendant des valeurs de respect de la dignité humaine et de justice : la juju music du Nigeria, et le Zouglou de Côte d’Ivoire.

VIENS DANSER LA BOURREE

APPOLOSS va à la rencontre de « la Bourrée » qui vient du mot bourrir, battre des ailes. C’est au XVIIe siècle qu’on évoque pour la première fois le mot « bourrée », à la cour du roi : on assimile cette danse au répertoire chorégraphique de Versailles. Quand les vélos sont arrivés dans les villages de France, les jeunes gens ont pris le goût d’aller voir ailleurs. Et çà donné la naissance aux bals.

VIENS DANSER LA BOURREE

Voir la vidéo sur Facebook… C’est autour des bals folk que nait ce projet. J’aime beaucoup cette ambiance populaire, simple, avec de la transmission, des chants et de la danse, échange entre génération, çà me rapproche vachement de l’Afrique profonde. Aussi, l’histoire des bals avec le vélo… Comme c’est fou, çà, car après guerre, le […]